L'Age des Hommes

Parties sur forum et construction d'un jeu
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3. L'infirmerie (Dreanya)

Aller en bas 
AuteurMessage
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: 3. L'infirmerie (Dreanya)   Ven 25 Mar - 8:36

Ton garde t'amène hors du donjon, dans le corps du bâtiment où vivent les soldats et quelques artisans et leurs familles qui sont payés par l'état pour entretenir le château - alors que les domestiques sont aux frais du capitaine. Distinction administrative de piètre importance puisque le Capitaine est lui aussi en partie payé par l'état - l'autre partie par les impôts qu'il a droit de prélever sur les villages environnants qu'il protège de son ombre.

Tu sais que le médecin fait partie des personnes payées par l'état. Il a logiquement dû faire ses études dans la capitale, formés par des humains et des lutins, grands alliés des Bohémiens car enfant de Nature comme eux. Tu t'attends donc à rencontrer une personne compétente.

Et de fait, lorsque tu entres dans la grande pièce après avoir déambulé dans des couloirs étrangement calmes, l'impression de propre qui se dégage des murs, du sol, des draps blancs étendus qui séparent les lits, l'odeur brûlée des herbes qu'on utilise pour assécher l'air confirme l'éducation du médecin.

Tu es cependant surprise par le calme total qui règne ici. Tu t'attendais à une infirmerie dépassée, à des lits remplis de gisants douloureux, et, en avançant, tu ne vois que des lits bas mais surtout libres. Plus tu avances, plus ton impression de malaise est augmentée par le fait d'avoir la vague impression que tout est trop bas, ou trop petit. Comme si tu avais soudain augmenté de taille alors que le garde te dépasse toujours d'une bonne tête. Cela te donne la vague impression d'être dans un rêve où la logique et parfois les proportions sont chamboulées, ce qui provoque un léger mal au cœur indéfinissable.

Tout s'explique quand, après trois coups sur la porte et une permission d'entrer, tu découvres l'identité - et surtout la race - du médecin. Celui-ci est debout sur la table, observant un alambic qui déverse ses dernières gouttes crémeuses dans un bol. Le garde te salue avant de te laisser seule avec le lutin qui semble des plus absorbés. Il te fait signe d'attendre et de t'asseoir sur une chaise adaptée à la taille humaine, ce qui te laisse le temps d'observer la pièce étrangement dépouillée. En dehors de quelques livres, il y a surtout des parchemins et des alambics. Cela te surprend, rares sont les lutins qui s'aventurent dans la science de la chimie - ou alchimie ? - ne serait-ce parce que le matériel lui-même oblige à une certaine sédentarité.

Quand enfin la dernière goutte est tombée, le lutin saisit le bol avec précaution, le pèse et écrit quelque chose sur un parchemin ouvert sur la même table. Il daigne enfin lever les yeux vers toi - de grands yeux mauves qui te dévisagent. Il s'approche de toi, restant toujours sur la table pour être à hauteur.

- Bonjour demoiselle mercenaire
Est-ce pour un questionnaire
Que vous venez jusqu'à mon repère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Dreanya

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: 3. L'infirmerie (Dreanya)   Mar 29 Mar - 20:16

je quitte le groupe un peu hâtivement, voulant me rendre utile le plus vite possible auprès des blessés qui d'après ce qu'on m'avait dit étaient nombreux, bien trop d'ailleurs pour un seul médecin.
Sans dire un mot de plus je suis le garde qu'on m'a assigné pour me conduire à l'infirmerie.
Au fur et à mesure que l'on traverse les différente salles je ne peux m'empêcher de jeter quelques regards (que l'on pourrait qualifier de indiscrets) autour de moi, il m'a rarement été proposé de faire la visite d'une si grande demeure...
Cette fois nous arrivons dans l'infirmerie, je reste un instant sur place les yeux probablement écarquillés dû à mon étonnement : aucun bruit !
Où sont les cris plaintifs des blessés attendant un soin qui ne vient pas ? Et surtout où sont les patients ?!
la plupart des lits sont libres, je ne vois rien d'autre que du blanc, pas même quelques gouttes de sang, est-ce que le médecin a vraiment besoin d'aide ?
Je surveille en même temps que les s'abaissent que le garde lui ne change pas de taille, comme pour être sûr que je me trouve bien ici en ce moment et non pas dans un rêve farfelue, mais tout va bien il est toujours plus grand que moi.
Quand j'apperçois enfin le médecin en question je ne suis guère surprise qu'il soit en fait un lutin.
Après avoir salué le garde je m'assieds là ou m'indique le lutin médecin attendant l'occasion de me présenter et surtout de demander des explications sur ce qu'il se passe ici.
Lorsqu'il me parle enfin j'esquisse un sourire, les lutins m'amusent beaucoup dans leur façon de parler.

-Bonjour monsieur et je tiens à préciser que je n'aime pas être appelée mercenaire. Je suis Dreanya, une guérisseuse, et si je vous dérange dans votre occupation c'est seulement parce que l'on m'a fait comprendre que vous étiez déborder par le nombre de blessés affluant dans votre infirmerie.

je marque une légère pause jetant un regard vite fait autour de moi.

-Mais ce n'est pas l'impression que j'en ai à première vue. Si vous avez cependant besoin de mes services je serais ravie de me mettre à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: 3. L'infirmerie (Dreanya)   Lun 4 Avr - 9:06

Il hoche la tête, plus détendu.

- Si Bohémienne tu es
Alors en effet tu pourras aider.
Vides sont les lits,
Car les blessés ont fui.
Mais, c'est un grand malhor,
Ceux qu'on trouve souvent sont morts.
Un homme cette nuit
A quitté la vie.
Voulez-vous voir
Les blessures qu'il a dû recevoir ?


Son ton est grave et triste quand il parle des disparus. Rien n'est pire pour un médecin que de se voir, jour à jour, impuissant et inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Dreanya

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: 3. L'infirmerie (Dreanya)   Lun 4 Avr - 11:24

Je regarde le médecin avec une mine surprise, je ne m'attendais pas à ce qu'ils aient fui. Quand le lutin médecin me parle de me montrer les blessures de la dernière victime, je m'agite légèrement en acquiesçant de la tête, au moins je saurais à quoi me préparer pour les prochains blessés (tout en espérant qu'il n'y en ai plus).

-Montrez moi ses blessures s'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3. L'infirmerie (Dreanya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
3. L'infirmerie (Dreanya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age des Hommes :: Parties en cours :: Scénario 1-
Sauter vers: