L'Age des Hommes

Parties sur forum et construction d'un jeu
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sélène (personnage de Vertigo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Sélène (personnage de Vertigo)   Lun 18 Oct - 14:39

Le feu crépitait doucement dans le salon privé de l'auberge. En dessous, dans la grande salle commune, la troupe buvait, riait, chantait, mais tout ce tumulte s'étouffait en un murmure discret dans la pièce aux lourdes tentures. Ses deux occupants, assis dans de confortables fauteuils, n'étaient séparés que par une petite table à la marquèterie élégante. La jeune femme, vingt, vingt-cinq ans tout au plus, avait la peau brune des filles des îles. Elle tenait une coupe de vin d'une main distraite. Et son regard vert émeraude toisait l'homme face à elle avec une insistance presque gênante. Lui devait avoir presque deux fois son âge, un gaillard barbu, bien bâti, plutôt séduisant en dépit, ou à cause, de ses cheveux roux en bataille et de son air de chien fou. Il lui avait dit qu'il s'appelait Hylas, mais qui était-il ? Un marchand, avait-il dit. Peut-être. En tout cas, plutôt riche, à en juger par les broderies de ses habits.
"Vous savez, vous étiez vraiment formidable ce soir..."
Sélène accepta le compliment en silence, même si elle doutait de sa sincérité. Il voulait apparaître détendu, mais sa voix était anxieuse. Et elle connaissait trop bien cette lueur dans ses yeux. S'il l'avait invitée, ce n'était pas pour l'amour de l'art. Enfin, pas seulement.
"Quand vous avez pleuré devant Alexandre, c'était tellement... vrai ! Je... Tout le monde avait les larmes aux yeux." Hylas saisit maladroitement le verre de vin sur la table et avala goulument une gorgée. "Je me suis toujours demandé ce qui peut amener une femme à devenir...
- Comédienne ?"
Sélène lança une oeillade provocante à Hylas. Puis elle se mit à rire doucement, d'un rire à la fois moqueur et tendre. L'homme resta bouche bée un instant, avant de bredouiller, confus:
"Euh, oui, comédienne." C'était bien le mot qu'il cherchait, mais pas celui auquel il pensait -- et elle le savait. Hylas se mordit la lèvre, et essuya discrètement les paumes de ses mains, moites, sur les pans de sa veste, Par les démons des dunes de sel, ce n'était pas la première fois qu'il invitait une jeune femme à dîner, il connaissait par coeur le rituel, du premier au dernier mot. Et voilà qu'il redevenait un adolescent imbécile devant cette petite actrice ! Elle était mignonne, ça oui, mais quand même...
Les lèvres de la jeune femme s'arrondirent en un sourire entendu, un sourire qui pour Hylas avait déjà la valeur d'une promesse, puis elle reprit :
"Comédienne... Un métier qu'on déconseille aux femmes. Elles pourraient chercher à vivre ce qu'elles sont en toute sincérité. Elles pourraient apprendre à se moquer des convenances et des jugements superficiels. Elles pourraient être... libres." Un temps. "Un métier bien dangereux, que toute personne raisonnable déconseillerait à sa fille. Alors, comment devient-on une comédienne ?"
La jeune femme plongea une main ornée de deux bracelets d'or dans les boucles de sa chevelure brune. Le geste, sensuel et mélancolique, enflamma dans l'instant Hylas d'un désir inconnu. Perdue dans la contemplation de l'âtre, Sélène continua, plus émue qu'elle ne se l'avouait à elle-même. "Le hasard. Le destin. Les deux, sans doute."
Comment devient-on une actrice ? Un courtisane ? Une voleuse ? Ou pire encore... une fille perdue.

***

"Tu vois, elle brille toute seule ! Tu la touches du doigt et hop, il y a de la lumière dans toute la pièce. Pas d'huile, pas de feu, rien à faire... Je l'ai trouvée dans les ruines du temple. Près de la forêt des ombres." Vertigo tendit malicieusement la lampe à Sélène. Mais l'adolescente ne bougeait pas. Elle regardait avec méfiance la sphère d'opale posée dans la paume de Vertigo. Une sphère d'où irradiait une intense lumière.
"Tig' ! Maman t'a interdit de jouer là-bas ! C'est trop dangereux. Et puis, c'est de la magie." Elle chuchota le dernier mot, comme s'il s'agissait d'un mot interdit.
- Je sais. je sais..." Du haut de ses dix ans, Vertigo leva les yeux au ciel dans une moue comique. "Mais elle sera si contente qu'elle ne me punira pas... Tu te rends compte, tout ce qu'elle va pouvoir faire ?" Le garçon poussa un gloussement de joie. Sélène n'était pas satisfaite de voir son petit frère s'en tirer à si bon compte, mais elle savait qu'il avait raison...
Leur père avait été emporté deux ans plus tôt dans un naufrage, alors qu'il cabotait d'île en île pour le compte d'un marchand d'Althem. La disparition de Phénix avait laissé Marpessa seule avec deux enfants à nourrir. A onze ans, Sélène avait donc quitté l'école sans grand regret, pour aider sa mère à filer la laine, tisser des châles, coudre des tuniques pour les nobles et les bourgeois de la ville... Mais en dépit de tous leurs efforts, en deux ans, ils avaient vu leurs économies lentement disparaître. Au fil des mois, ils avaient vendu des meubles, quelques-uns de leurs meilleurs vêtements, des meubles, et même certains des bijoux de nacre que Phénix avait jadis offerts à sa femme. Ils étaient passés lentement de l'aisance à la gêne, puis à la pauvreté. Trop souvent, il leur fallait se contenter de pain rassis trempé dans une soupe claire. Les mois d'hiver avaient été les plus durs. Si peu d'heures de lumière, si peu de temps pour travailler... Et les chandelles qui étaient si chères ! Tout ce qu'ils gagnaient en été, ils le perdaient alors, et même plus.
Mais s'ils pouvaient travailler après le coucher du soleilt... Au coeur du globe brillant que lui tendait son frère, Sélène devinait des nuits de peine et de fatigue, mais aussi l'espoir de retrouver un peu de la vie joyeuse de jadis.

***

L'homme à la toge blanche quitta la maison sous les regards atterrés de Marpessa et de ses deux enfants. Sélène lança à son frère qui sanglotait, hébété :
" Pourquoi est-ce que tu lui as tout raconté ? Tu n'apprendras jamais à te taire ?"
Sans attendre de réponse, elle se précipita à la poursuite du prêtre dans le dédale du quartier des artisans. Car dans les plis de sa toge, il emportait le précieux globe d'opale, et tous les rêves de Sélène. Tout en courant, l'adolescente hurla d'une voix suraigüe:
" Voleur ! C'est à nous ! A nous ! A nous. A... nous... "
Seul l'écho des rues vides lui répondit. Sélène arriva à bout de souffle devant le marché au grain. Personne. Pas un bruit. La place était vide. Par où le prêtre était-il parti ? Il y avait la rue des échelles à droite, celle des tanneurs plus loin et puis, la rue des échan...
"Aaaaaaah..."
Sélène gémit de douleur, plaquée contre un mur par l'homme qui l'écrasait de tout son poids contre la paroi de torchis. Dans son cou, elle sentait le souffle du prêtre, plus grand et plus fort qu'elle, qui murmurait:
" Si tu cries encore une fois, ma petite, même ta mère ne te reconnaîtra pas." Sélène ne savait plus si elle devait pleurer, hurler ou se taire. "J'aurais mieux fait de vous dénoncer à mes supérieurs. Tu sais ce que le Premier Ordre fait aux sorcières qui utilisent la magie ?
- Mais c'est pas nous, on l'a trouvé dans les ruines...
- J'm'en fous."
L'homme desserra son étreinte pour tordre le bras de Sélène. "Si tu parles, ta mère y passe. Je t'ai prévenue." Puis le prêtre poussa rageusement l'adolescente contre la pyramide de tonneaux qui étaient entassés dans un coin de la place.
Quand Sélène reprit conscience, allongée sur la terre battue, entourée d'un chaos de barriques, la place était à nouveau vide. Elle se leva lentement en grimaçant à chaque mouvement, tant son corps la faisait souffrir. Quand l'adolescente arriva enfin à s'asseoir sur un tonneau, elle se sentait épuisée. Épuisée, mais surtout... désespérée. Car l'homme venait de les condamner à la misère, sans appel cette fois.
Sélène mit longtemps à distinguer à travers ses larmes la silhouette vêtue de noir qui se tenait devant elle. Une femme presque aussi âgée que sa mère la regardait avec un visage sévère, mais sa voix était curieusement douce:
"Ils se croient tout permis -- et c'est souvent vrai, malheureusement. Bern n'en est pas à son premier coup, tu peux me croire. Tu ne le coinceras pas aussi facilement. Ma petite, il faut être plus intelligente qu'eux." Sélène était si captivée par la détermination qui émanait de la femme en noir qu'elle en avait oublié de pleurer. "Je m'appelle Janile. Je sais comment lui apprendre la justice. Mais j'ai besoin de toi. Tu veux ?"
Sélène hocha la tête lentement. Peu importait ce que Janile lui demanderait, elle savait déjà qu'elle le ferait. Sans hésiter un seul instant.

***

Antino dépassa en soupirant la file de paysans qui attendaient dans le couloir sans oser prononcer une parole, puis il entra dans la salle d'audiences de la Maison d'Orion. C'était la journée des plaintes à Pella, et visiblement, les sujets de discorde étaient nombreux. Antino s'assit dans son fauteuil, et rajusta sa toge en parcourant la liste des plaignants. Depuis qu'il était entré parmi les hommes de l'Ordre, Antino n'avait jamais cessé d'entendre les voisins querelleurs, les héritiers spoliés, les marchands volés, et il se sentait bien las en ce jour, lui qui n'avait même pas cinquante ans. Le juge finit par faire un geste discret à l'assesseur qui se leva, entrouvrit un des portes de bois cloutées de cuivre et appela les premiers plaignants. Deux adolescents vêtus pauvrement entrèrent dans la grande salle de marbre blanc, visiblement apeurés par le cérémonial imposant de la Maison. Même si cela ne lui était guère habituel, Antino s'obligea à leur parler sur un ton apaisant:
"Approchez-vous, mes enfants. Que vous arrive-t-il ?"
La fille avait tout juste atteint ce moment incertain où la femme et l'enfant apparaissaient toutes deux dans le même corps, au risque de pousser certains hommes à commettre des folies. Si la misère ne rongeait pas sa beauté trop vite, elle deviendrait d'ici quelques années une femme très séduisante. Le garçon, plus jeune, s'agitait sans cesse. Il transperçait tout ce qui était autour de lui d'un regard vif et curieux pendant que sa soeur récitait sa plainte sans grand enthousiasme.
Antino écouta leur histoire d'une oreille distraite. Ils étaient venus d'Althem jusqu'ici. Un noble de Pella avait refusé de leur payer le prix convenu pour une tunique, parce que la toile était trop grossière. Evidemment, les enfants et leur mère prétendaient que ce n'était qu'un subterfuge pour payer moins cher. Une affaire comme toutes les autres... Réprimant un baillement, Antino conclut:
" Il faudra que je demande à ce noble son avis avant de décider évidemment. Assesseur, pouvez-vous noter le nom, et le faire mander à l'audience de la prochaine décade ?" Antino se tourna vers les enfants dans un sourire bienveillant. "Revenez dans un mois, et le jugement sera donné."
Le garçon faisait déjà mine de partir, quand sa soeur ajouta timidement:
"S'il vous plaît... Est-ce que... vous serez gentil avec nous ?
- Bien sur, mon enfant."
- Si vous êtes gentil, il faut aussi qu'on soit gentil, hein, Tig' ?"
Le garçon semblait désemparé par le comportement de sa soeur, alors qu'elle plongeait la main dans un sac. Antino grimaça. Les artisans essayaient toujours de le corrompre en lui offrant des menus objets, sans se rendre compte de la faute terrible qu'ils commettaient ainsi envers le Premier Ordre. Mais Antino avait appris à ne pas juger trop durement les subterfuges de ces pauvres gens. "Merci, vous êtes très gentils, mais ce n'est pas... Oh ! Nom de nom... Où est-ce que tu as trouvé ça ?"
Antino avait littéralement bondi sur Sélène et agrippait frénétiquement le poignet de l'adolescente terrorisée. Elle tenait dans sa main un fin stylet d'argent, à la pointe duquel brillait un minuscule cristal. Antino reprit ses questions avec une rage insensée:
" Réponds ! Où as-tu pris cela ? Réponds-moi, voleuse !
- Mais vous me faites mal..."
Sélène se débattait, mais l'homme était plus fort, lui aussi, comme l'autre, comme tous les autres. L'assesseur et Vertigo observaient la scène sans oser bouger. "Au village de Verd, C'est Sertos qui me l'a vendu." Janile le lui avait ordonné, et elle avait suivi ses ordres scrupuleusement, sans rien y comprendre. Si elle avait su...
- Si jamais tu mens..." gronda Antino, toujours surexcité.
- Mais non... Arrêtez ! A... rrê... tez." Le regard de Sélène devint de plus en plus fixe, et son corps immobile, tandis qu'un Antino en transe la tenait toujours par le poignet. Au bout de quelques minutes, il finit par relâcher l'adolescente, le visage sombre. Sélène battit des yeux et regarda autour d'elle comme si elle venait de se réveiller. Antino se rassit et dit aux enfants:
" Tu as dit la vérité. Laisse le stylet ici et pars.
- Et pour la tunique ? Est-ce que...
- Pars !"
Le rugissement d'Antino fit fuir les deux enfants abasourdis. Puis le juge se tourna vers l'assesseur et lui annonça d'un ton sec et colérique : "Les plaignants peuvent rentrer chez eux. La session est levée. Prenez cinq gardes à cheval avec vous. Nous allons à Verd."

***

Janile et Sélène se tenaient côte à côte au petit matin sur les remparts d'Althem, près de la porte du Sud. L'adolescente se demandait toujours ce qu'elles attendaient dans le froid mordant. Janice lui avait donné rendez-vous, sans lui en expliquer la raison. Un grand fracas ébranla le chemin de ronde, puis on entendit des cris de soldats, des jurons, des rires. "L'ouverture des portes." commenta Janile avec un mince sourire. Puis quelques instants plus tard, Sélène vit les premières caravanes qui quittaient la ville pour prendre le chemin de Pand, avançant dans des rythmes lents, presque hypnotiques.
De grands cris incohérents attirèrent soudain l'attention de Sélène vers deux gardes qui jetèrent un homme par les portes en dehors de la ville. Il s'écrasa, face contre terre, dans un hurlement de colère presque inhumain. Sa toge était maculée de boue, sa face était sale, mal rasée. En se relevant, il leva un bras rageur vers les gardes, un bras au bout duquel il n'y avait plus qu'un moignon de sang coagulé.
"Bern !" s'exclama Sélène, terrorisée. Les imprécations du prêtre se firent de moins en moins violentes, tandis que les gardes regardaient d'un oeil goguenard celui qui n'était plus qu'un infirme, et un voleur. L'homme se résolut finalement à son impuissance, baissa les bras et rejoignit à pas lents la route des caravanes. Il n'avait de toute façon plus sa place à Them.
Janile regarda la silhouette du prêtre s'éloigner et se confondre avec celles des bêtes de somme, puis elle expliqua:
"Bern ne voulait pas purifier Althem de toute cette magie impie, contrairement à ce qu'il t'a raconté. Tous les objets qu'il volait à toi et à tes semblables, il ne les détruisait pas, oh non. Il les donnait à un marchand de Vern, et ils partageaient les bénéfices." Janice se permit un mince sourire. "Le stylet magique que tu as tenté d'offrir au juge de Pella pour le corrompre, sais-tu d'où il vient ? Je l'ai volé dans la chambre-même du juge. Je l'ai ensuite donné à une vieille femme d'Althem que Bern connaissait bien. Évidemment, Bern a découvert le stylet, évidemment, il l'a volé, et évidemment, il l'a donné à son complice. Quand en toute bonne foi, tu as offert au juge ce qui lui appartenait... il n'a pas été long à remonter la piste. Et la colonne de l'Ordre ne peut se permettre de garder en son sein des voleurs. Surtout pas à Them.
- Il n'a eu que ce qu'il méritait,
dit Sélène sans la moindre trace d'incertitude. Janile la regarda, et lui adressa un sourire indéchiffrable :
- On pourra faire quelque chose de toi, petite. Il faut que je parle à ta mère."

***

Sélène se détourna de l'âtre pour plonger son regard vert profond dans celui d'Hylas. "Mais ce serait une histoire bien longue, et bien ennuyeuse. Parlons d'autre chose. Enfin, si vous tenez vraiment à parler..."
Sans répondre, Hylas, enfin, trouva assez de courage pour quitter son fauteuil, et embrasser celle qui à ses yeux resterait à jamais un mystère.


Dernière édition par Sélène le Mar 25 Jan - 0:44, édité 5 fois (Raison : Orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féloptère

avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Lun 18 Oct - 14:58

On ne peut applaudir sur un forum mais saches que le coeur y est !
Encore une fois, tu nous transportes avec une telle facilité dans un monde qui n'est pourtant pas le tien. Chapeau, tu as, je pense, réussi à implémenter tes personnages dans l'univers créé par Adilva.

C'est vraiment toujours un plaisir à te lire et je serais curieux de savoir si tu as déjà tenté l'écriture de roman ou autre recueil de nouvelles. Dans ce cas, tu pourrais compter sur un nouveau lecteur.

Allez, juste une remarque mais je me doute que tu n'as pas encore tout fini : on a encore du mal à deviner le caractère de Sélène même si on perçoit, tout de même, certains traits caractéristiques.

Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Lun 18 Oct - 20:58

Très beau en effet !

Juste une chose : es-tu comédienne dans une troupe itinérante ou fixe ? Quel genre de pièces joues-tu de préférence ?

(d'autres question viendront plus tard Smile)

edit : est-ce que tu veux une petite intro en attendant Hawg et Prima ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mar 19 Oct - 15:24

Merci pour les compliments -- cela fait toujours plaisir de plaire à ses lecteurs Wink J'ai écrit beaucoup quand j'avais une vingtaine d'années (roman, nouvelles, théâtre), mais je n'avais pas assez d'expérience de la vie alors pour que ça vaille la peine d'être (re)lu...

Je me suis effectivement concentré sur une partie relativement ancienne de l'historique de Sélène -- parce qu'ils donnent des motivations profondes qui sont la base même du personnage à mes yeux. Pour développer son caractère actuel (qui est déjà bien établi dans mon esprit et qui résulte en partie de ce que j'ai déjà raconté), il aurait fallu une deuxième series d'aventures, plus "contemporaines". Et je me suis dit que ces aventures-là, elle allait justement les connaître au fil du jeu... donc j'ai été un peu paresseux Very Happy

Sélène travaille dans une troupe itinérante. Rester pendant plusieurs mois au même endroit, très peu pour elle ! Elle n'aime pas trop la routine, que ce soit en matière de paysages ou de personnes. On dit Sélène volage... et on a raison Very Happy

La troupe a une préférence pour les "drames historiques", c'est-à-dire des histoires plus ou moins inspirées des aventures des Agents de la Prophétie, et c'est ce que préfère Sélène. Mais il leur arrive aussi de jouer des comédies légères, pleines de rebondissements et de coups de théâtre improbables, et même de temps à autre de grosses farces...

Tout à fait d'accord pour une petite intro -- cela me permettra de développer le personnage en douceur...


Dernière édition par Sélène le Mer 20 Oct - 11:40, édité 2 fois (Raison : Orthographe...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mar 19 Oct - 17:40

Parfait tout ça !

L'intro commencera donc demain matin.

N'oublie pas de t'inscrire à un scénar, malheureusement le 1 est clôturé (ça m'ennuierait d'avoir un groupe de 4 pour un huis clos et un de 2 pour un truc plus "chaud").

On fera ensuite selon la majorité, si cela convient à tout le monde.

Comme tes camarades n'ont pas encore écrit leur BG je te proposerai peut-être une intro un peu plus longue que pour les autres pour compenser l'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mer 20 Oct - 11:36

Ca y est, pour le scenar, je me suis inscrite -- autant s'habituer Razz

Pas de problème pour une intro un peu plus longue... ça fera passer agréablement le temps, et sera toujours utile par la suite !

J'ai aussi changé mon pseudo -- sinon, on doit sans arrêt se souvenir de celui du personnage et du joueur, et faire l'aller-retour entre les deux, ce qui est un peu lassant...

Autre question : où la fiche de personnage doit-elle figurer ? Ici ou ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mer 20 Oct - 12:24

Ici Smile

Pour le changement de nom c'est une bonne initiative, j'y pensais aussi mais comme ça nécessitait de changer aussi le nom de vos présentations, pour plus de clarté, j'ai pas voulu vous embêter Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mar 12 Avr - 10:47

Avant de commencer le duel, il serait peut-être bien de définir quels pouvoirs tu peux avoir (la liste est non-exhastive, mais ça peut donner une piste de rélfexion).

le pouvoir des Filles perdues se divisent en deux pôles (un plus développé que l'autre, normalement) :

- la maitrise de l'eau

- la maitrise des illusions.

j'aimerai que tu définisses dès maintenant quel pôle tu envisages d'avoir le plus développé pour Sélène, et quelles applications tu songes (si tu sèches, j'ai des listes longues comme mon bras, je peux te proposer des trucs Smile).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Sam 16 Avr - 19:52

Étant donné son background, je pense que Sélène a plus développé la maîtrise des illusions que celle de l'eau. Je suis preneuse Smile de listes de suggestions, quitte à ce que je te propose des modifications pour les mettre à ma sauce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mer 4 Mai - 19:36

Pour l'illusion disons que plus ton personnage est puissant plus elles seront importantes, toucheront de sens et seront crédibles.

Tu peux :

- Donner l'illusion que quelqu'un appelle dans une pièce à côté

- Donner l'impression que le rideau bouge

- Faire croire qu'il fait plus froid soudain

- Qu'une personne arrive : bruits de pas + ombre sur le mur

- qu'une personne est là : on la voit et on l'entend, elle bouge et parle

- Qu'une personne touche une autre personne (réelle, elle)

- qu'il y a un brouillard dense

etc Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Jeu 12 Mai - 7:05

Combien de propositions puis-je faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Jeu 12 Mai - 7:13

En fait, de la manière dont je conçois le truc, vous n'êtes pas limité en nombre d'utilisation (sauf peut-être dans la journée, la ressource n'est pas infinie) mais surtout en puissance !

Disons que vous avez en vous une réserve de magie, que vous piochez dedans à chaque utilisation. Plus le sort sera puissant, plus il piochera... Pour des sorts très puissants, vous n'avez peut-être même pas la réserve nécessaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Dim 15 Mai - 23:16

OK, donc une première série de propositions (pas exhaustif)

* Rendre aveugle une personne (illusion d'une absence de lumière)

* Rendre sourde une personne (illusion d'une absence de son)

* Donner l'illusion qu'une personne est présente (vision et audition)

* Invisibilité sur une personne ou un objet (immobile)

* Illusion du toucher d'une personne sur une autre personne

* Changer l'apparence d'une personne (en conservant la stature)

* Changer la voix d'une personne

* Donner l'impression qu'un objet se déplace

* Donner le vertige à une personne (en altérant sa perception de l'équilibre)

* Donner une sensation de douleur à une personne

* Donne l'illusion d'une odeur

A chaque fois, je suppose qu'on peut choisir les personnes affectées par le sort ?


Dernière édition par Sélène le Mar 17 Mai - 8:17, édité 1 fois (Raison : Ajout de deux sorts (douleur, odeur))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Lun 16 Mai - 9:32

Voilà des propositions fort intéressantes Smile

Oui, tu choisis ta cible, avec le même principe de réserve : plus tu voudras toucher de personnes, plus le sort puisera dans ta réserve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mar 17 Mai - 8:16

Muy bien !

J'ai ajouté encore deux sorts (illusion d'une odeur et d'une douleur dans la liste), et je pense que j'ai fini pour le moment pour cette partie-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adilva
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mar 17 Mai - 18:21

oki, je vais donc relancer le scénar.

après, je me demande si ça servira, je crois que j'ai perdu tout le monde sauf toi avec mes absences répétées ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agedeshommes.forumgratuit.org
Sélène

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   Mer 18 Mai - 18:00

Bah, faut battre le rappel auprès de ces messieurs-dames Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sélène (personnage de Vertigo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sélène (personnage de Vertigo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [construction de deck] personnage en un exemplaire
» [Personnage] Fusion des Piraka
» [Exo-Force] Quel est votre personnage Exo-Force préféré ?
» [BIONICLE] Le personnage mystérieux révélé au grand jour??
» [Débat] BIONICLE : Le personnage le plus puissant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Age des Hommes :: Personnages :: PJs-
Sauter vers: